----
Pluie de pénalités et issue maussade.
> 12-01-2018
SAXOPRINT LIGUE MAGNUS J34 | Gap 4 - 3 (ap) Lyon

Dans un match fortement haché par les nombreuses pénalités, les Lions s’inclinent en prolongation après voir mené jusqu’à 5 secondes de la fin.

LE RESUME

Les Rapaces de Gap, le LHC Les Lions, il ne manque plus que l’AccorHotels Arena pour que la répétition générale de la prochaine finale de Coupe de France soit parfaite. Mais de chaque côté de la glace, c’est bel et bien la SAXOPRINT Ligue Magnus qui est dans toutes les têtes et plus particulièrement la 3ème place des Rapaces, à laquelle les Lions peuvent prétendre ce soir en cas de victoire.

La rencontre démarre et ce sont les Rapaces de Gap qui remportent l’engagement. Aussitôt, les Lions se jettent au pressing et viennent chercher très haut les Gapençais. C’est Samuel Takac après 1’50 de jeu qui tire le premier à la cage dans cette rencontre. Les Lions sont bien entrés dans cette partie, Renars Demiters est contré à la bleue par la défense puis Abramov cherche la déviation de Valentin Michel qui n’est pas loin de détourner le palet dans les cages. Les Lions gênent les relances gapençaises et les Rapaces peinent à s’approcher de la cage de Stojanovic. A la 9ème minute, les Gapençais mettent enfin à l’épreuve le portier lyonnais, bien vigilant. Le 1er powerplay de la partie est lyonnais et Demiters par deux fois inquiète le gardien sans trouver la faille. La première supériorité gapençaise intervient quelques minutes plus tard après une faute de Julien Correia., non convertie cependant par les Rapaces (20’00 : 0-0).

Les Lions démarrent cette 2ème période en infériorité numérique mais le powerplay gapençais est une nouvelle fois inefficace et la défense lyonnaise bien en place. A l’inverse du 1er tiers, ce sont les Rapaces qui entrent le mieux dans cette période. A la 27ème miunte, Jordan Sims laisse les siens en infériorité et les Rapaces en profitent aussitôt. Après quelques secondes de tergiversation de la part des arbitres, le but est bien accordé et les Gapençais mènent 1-0 après 28 minutes de jeu. La réaction lyonnaise ne se fait pas attendre. 2 minutes plus tard, Jaka Ankerst, profite d’une hésitation gapençaise en défense pour réduire le score (30’02 : 1-1). A 8 minutes de la fin du 2ème tiers, Eric Scheid s’en va en contre et Stojanovic fait l’arrêt avant de voir son défenseur et coéquipier Renards Demiters le percuter sans pouvoir s’arrêter. Après avoir repris sa place, le Slovène est trop diminué et contraint de laisser sa place. C’est le jeune 2ème gardien lyonnais Sidney David-Thivent qui prend place dans la cage pour son 1er match de SAXOPRINT Ligue Magnus. C’est en infériorité numérique lyonnaise que David-Thivent réalise son premier arrêt. Un arrêt qui maintient les Lions à égalité avant que ces derniers ne doublent la marque par Julien Correia. L’attaquant français confirme son statut de meilleur pointeur des Lions et envoie les siens aux vestiaires avec un but d’avance (40’00 : 1-2).
 
C’est une nouvelle fois en infériorité numérique que les Lions débutent ce tiers-temps mais encore une fois, les Lions défendent bien. Après seulement 2 minutes de jeu dans cette dernière période, les esprits s’échauffent et les pénalités pleuvent après quelques coups échangés. Ritt côté gapençais et Labrecque côté lyonnais partent à la douche après une pénalité de match (5+20) et Custosse prend 2 minutes. 1 minute plus tard, Fabien Kazarine rejoint son équipier sur le banc des pénalités puis Lévesque à son tour. Les Lyonnais se retrouvent à 4 en prison et pendant ce temps, le portier des Lions réalise un arrêt parfait sur un tir gapençais. Les Lions sont à 3 contre 5 sur le champs et craquent face aux Rapaces à moins d’un quart d’heure de la fin du match sur une belle combinaison en powerplay (46’08 : 2-2). Le jeu est une nouvelle fois arrêté et les Rapaces connaissent une nouvelle pénalité de match (20+5) qui laisse les Lions en supériorité pour 3 minutes. Les Lyonnais en profitent, Demiters à la bleue se recentre et shoote de loin. Le gardien masqué ne peut que s’incliner, les Lions reprennent l’avantage (50’30 : 2-3). Les Lions tiennent en défense et tentent d’exploiter les contre-attaques. A 1’18 de la fin, Aubin Lamirault laisse les siens en infériorité pour la fin de la rencontre puis Samuel Takac, 6 secondes plus tard, laisse les Lions à 3 contre 5 pour la dernière minute. Jeff Lerg sorti, les Rapaces sont à 6 contre 3 pour ces dernières secondes. David-Thivent capte le palet d’une belle mitaine mais ne peut rien faire sur l’action suivante, à 5 secondes du terme. Les Rapaces égalisent et envoient les Lions en prolongation.
 
Les Lions sont encore en infériorité et débutent cette prolongation à 3 contre 4. Cela profite aux Gapençais qui mettent fin à cette rencontre après seulement 33 secondes sur un nouveau but de Campbell en pleine lucarne. Les Lions s’inclinent dans cette 34ème journée de SAXOPRINT Ligue Magnus mais auront droit à une revanche, le 28 janvier prochain à l’AccorHotels Arena. Le 2ème portier des Lions Sidney David-Thivent est élu homme du match côté lyonnais, un sacré baptême du feu pour lui.

LES BUTEURS

GAP

Eric Scheid | 28’09

Graem McCormack | 46’08

 

Tim Campbell | 59’55, 60’34

LYON

Jaka Ankerst | 30’02

Julien Correia | 37’57

Renars Demiters | 50’30

Let's Go Lions !


 

< Article précedent
Article suivant >
 
  
Facebook Twitter
SASP LHC Les Lions - Patinoire Charlemagne - 100, cours Charlemagne 69002 Lyon Tel / Fax: 04 78 38 27 91 - Hotline Billetterie : 06 16 62 88 99
 
 

Conception graphique : Sébastien VELLA / Copyright SASP LHC Les Lions 2014/15 - Mentions Légales. cyberalarme